Texte temporaire

Bientôt Noël...

Comme cadeau, on vous offre l'article dont vous rêvez. Répondez au sondage dans la barre latérale !

mercredi 18 juillet 2012

L'Apocalypse pour les nuls - présentation


L'Apocalypse, tout le monde en a entendu parler : dans un film ésotérique où un héros bodybuildé sauve encore les USA, par un témoin de Jéhovah sur le pas de sa porte, ou simplement en visitant le château d'Angers. Tout le monde sait que ça parle de la fin du monde, que c'est écrit dans la Bible et qu'il y a une histoire d'Antéchrist et de nombre 666 dedans. Mais si on veut écrire un superbe scénario de Monde des ténèbres mettant en scène une secte sataniste, on s'aperçoit bien vite que cela ne suffit pas. Révisons donc nos classiques.
Le mot apocalypse est issu du grec et signifie « levée du voile » ou « révélation ». Il est nécessaire de le rappeler ici, car la plupart des gens assimilent l'apocalypse à une fin du monde qu'il faudrait éviter à tout prix, alors qu'il s'agit d'un message d'espoir et d'une exhortation à tenir bon. Si les forces du mal y sont puissantes, le message final est la victoire du bien et une récompense pour les justes.

Le style apocalyptique est présent dans des livres de l'Ancien Testament1 (Daniel, Ezéchiel, Zacharie), et il existe également des apocalypses apocryphes2. Cependant, quand nous entendons parler de l'Apocalypse sans autre précision, c'est au livre de la Bible portant ce nom auquel il est fait allusion. Ce récit est attribué à un certain Saint Jean et clôture le Nouveau Testament, et donc la Bible chrétienne. La tradition chrétienne considère que l'auteur est le même Saint Jean que celui qui a écrit le quatrième Évangile, mais cette hypothèse reste controversée chez les spécialistes. Les arguments en faveur de l'une ou l'autre hypothèse reposent en particulier sur le style et les tournures de phrases.
La datation du livre est soumise à moins de controverses, car historiens et exégètes3 s'accordent sur une datation comprise entre 90 et 115. Quelques théories existent concernant une écriture plus ancienne, mais celles-ci restent marginales et défendues pour des motifs idéologiques plutôt qu'historiques.

Le récit de l'Apocalypse est particulièrement complexe : les allusions à l'Ancien Testament sont très nombreuses (514 sont relevées pour 404 versets), et en plus, il est truffé de symboles. Faire un résumé de cet texte dense est un défi (que nous relevons !), mais le résultat qui suit est forcément incomplet. Le seul moyen d'avoir tous les éléments est de consulter le texte original, disponible dans n'importe quelle Bible chrétienne. Quant à analyser ce texte, pour le comprendre dans son contexte politique et religieux, un livre complet y aurait été nécessaire. L'article qui suit ne reste qu'une brève introduction, et les éléments repris dans le résumé choisis avec la subjectivité de son auteur.

Lire la suite

Yoda

1 - Ancien et Nouveau Testament : les deux parties de la Bible chrétienne. L'Ancien Testament relate l'histoire du peuple juif, et ce sont des écrits reconnus également par la religion juive. Le Nouveau Testament relate la vie de Jésus Christ (les Évangiles), de ses disciples (les Actes des Apôtres), diverses lettres écrites par des disciples aux églises (les Épîtres), et l'Apocalypse.

2 - Apocryphes : textes qui ne sont pas considérés comme authentiques par les autorités religieuses.


3 - Exégète : personne qualifiée pour l'exégèse, c'est-à-dire l'étude approfondie et critique d'un texte se basant sur les diverses formes et traductions existantes.
Photo Rémi Jouan - Tenture de l'apocalypse du château d'Angers. Pensez-y la prochaine fois que vous enverrez vos PJ tuer des dragons !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire